vendredi 16 février 2018

Youpi, l'escargot postier s'est envolé à tire-d'aile !

 
(Quatre de 4 trouvés ce matin ...
 
 
Bonjour mes ami-e-s.
 
Alors là, les progrès sont fulgurants dans la France de monsieur Emmanuel Macron.
 
Une LRAR postée le 13 février 2018 sur la côte basque ...
 

 

... est arrivée à destination le lendemain à Bayonne, tout en passant par Bordeaux ! 
 


Quelle aventure supersonique innovante !

Ceci étant, passer par Bordeaux pour faire Saint-Jean-de-Luz --- Bayonne, c'est un peu bizarre ... mais bon.

A bientôt car ...

A SUIVRE ...

 
 
 
... plus un de 4 et un de 5 !)
 
 


mercredi 31 janvier 2018

La France de monsieur Emmanuel Macron va-t-elle vraiment bien ?





Bonjour mes ami-e-s.

Pourquoi paie-t-on pour envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception ?

Pour que cette lettre arrive vite et bien.

Sur la photo ci-dessus, nous voyons qu'une LRAR vient de mettre 5 jours pour faire 32 kilomètres.

Olé l'efficacité ! 

On a largement eu le temps de l'ouvrir, de la lire, d'enlever quelques documents compromettants, et de la refermer. 

Chuuuuut.

A bientôt car ...




A SUIVRE ...


(La jeune France au travail ...).

 

dimanche 28 janvier 2018

Nouvel Ehpad meurtrier !



(Vue de l'hôtel à Royan ...)


Bonjour mes ami-e-s.

Comme vous le savez, mon ami Alexandre a passé des fêtes de fin d'année 2017 du tonnerre et en pleine forme.

Son fils Charles décide alors de le placer pour quelques jours dans l'Ehpad A, en séjour transitoire, afin d'aller voir des amis en Bretagne. Un aérosol par jour, ce n'est pas la mer à boire pour un établissement qui reçoit de l'argent public, possède une directrice, un médecin coordonnateur et une infirmière-cadre.

Alexandre arrive dans l'Ehpad A le jeudi après-midi 11 janvier 2018. Charles avait fourni deux fois l'ordonnance du pneumologue, prescrivant entre autre les produits pour l'aérosol (une fois à la directrice le vendredi 5 janvier 2018 et une fois à l'infirmière-cadre le lundi 8 janvier 2018). On demande à Charles d'amener son appareil à aérosol, ce qu'il fait volontiers en le plaçant dans la chambre 21 de son papa.

Charles vient rendre visite à Alexandre le vendredi 12 janvier; tout va bien, sauf qu'Alexandre a perdu une de ses dents du devant. Pas grave, on arrangera cela, d'autant qu'Alexandre est ravi d'avoir retrouvé des résidents qu'il avait connus lors de ses séjours transitoires en 2016, du temps du premier directeur.

Rappelons que l'Ehpad A n'est pas l'Ehpad E, où Alexandre avait été massacré.

Charles revient le samedi 13 janvier et découvre que l'appareil à aérosol qu'il avait amené le jeudi précédent n'avait pas bougé d'un millimètre; or, Alexandre aurait du avoir un aérosol vendredi (Charles lui avait donné celui du jeudi, avant de venir dans l'Ehpad A). 

Charles demande des explications au personnel infirmier : "Ah mais la pharmacie n'avait pas les produits pour aérosol vendredi, alors on n'a pas fait l'aérosol"; Charles montre son mécontentement car ils ont l'ordonnance depuis 8 jours et auraient pu anticiper, surtout après ce qui s'était passé à l'Ehpad E.

Charles conduit Alexandre chez le dentiste le mardi 16 janvier; Alexandre revient avec une belle dent provisoire. Alexandre va bien.

Charles part le mercredi 17 janvier pour le Golfe du Morbihan en faisant une halte à Royan.

Ah la pointe de Conleau !


(Promenade vespérale)

(Vue au réveil, pendant le petit déjeuner)


Le vendredi 19 janvier 2018, durant la matinée, Charles reçoit un message téléphonique du médecin coordonnateur de l'Ehpad A, affirmant que les visites sont interdites jusqu'au lundi car il y a une épidémie de gastro-entérite virale dans l'établissement. Charles téléphone au médecin et lui demande si son père est atteint. Réponse : oui. Charles demande s'il doit rentrer de Bretagne. Réponse : non.

Le problème est que Charles est breton par Alexandre. Il décommande tous ses amis du Morbihan et redescend dans la ville de l'Ehpad A (660 kilomètres). Arrivant tard le vendredi 19 janvier 2018, il décide d'aller voir son père le lendemain matin.

Ce qu'il fait à 8h45. Heureusement la porte s'ouvre automatiquement. Charles se trouve nez-à-nez avec l'infirmière-cadre cerbère, qui lui affirme que les visites sont interdites. Charles voit rouge et lui dit que, si elle l'empêche d'examiner son père, il appelle "les flics". Le temps que le cerbère réagisse, Charles entre dans la chambre d'Alexandre.

Pas déçu, le gars Charles !

Ce matin-là, Alexandre mange son petit déjeuner de bon appétit, n'a aucune nausée et va à la selle normalement.

Par contre, sur le plan respiratoire, c'est la catastrophe. Respiration plutôt rapide (polypnée) avec difficulté à l'expiration (typique de l'asthme). Charles utilise le stéthoscope qu'il avait amené : c'est une symphonie de percussions ! Le pauvre Alexandre est encombré +++. De plus, il est chaud et tachycarde (pouls à plus de 100).

Charles fait alors le cirque. Après avoir eu le médecin du 15 (un gars très bien), il arrive à avoir le nouveau médecin traitant qui arrive à 12h15 et met Alexandre sous Oxygène + Augmentin 3 sachets par jour + Solupred (corticoïdes) 2 cp le matin et sous 3 aérosols quotidiens.

Bref, si Charles n'était pas venu de Bretagne et n'avait pas bravé l'interdit des visites, Alexandre claquait par manque de soins appropriés (décompensation d'un asthme mal traité avec surinfection broncho-pulmonaire non traitée).

Une résidente handicapée physique mais pas du tout handicapée mentale a dit le dimanche à Charles que la directrice n'avait pas mis les pieds dans l'établissement depuis 4 jours.

Charles a veillé son papa Alexandre pendant le WE et l'a ramené chez lui le lundi, en urgence, via une ambulance car Alexandre était trop faible.

En regardant les produits à aérosol, Charles a découvert que 2 aérosols sur 8 n'ont pas été donnés :


Sur cette photo, prise par Charles le samedi matin, on compte 2 sachets pleins et un sachet entamé; normalement, il y a 4 sachets de 5 dosettes dans chaque boîte, soit 20 dosettes. Ici, il en reste 14 alors qu'il devrait en rester 12 (20 - 8 dosettes quotidiennes pour 8 jours, du vendredi au vendredi, puisque la photo est prise le samedi matin tôt).

Ce même samedi 20 janvier 2018, l'infirmière a affirmé qu'Alexandre avait 36°8 de température alors que le médecin traitant a trouvé 38°3, ce qui n'a rien à voir.

L'antibiotique Augmentin est un poudre blanche; quand le personnel le donnait à Alexandre, les 3/4 de la poudre restaient au fond du verre car non dissous ... c'est comme si Alexandre ne prenait quasiment pas d'antibiotiques.

Cerise sur le gâteau : le samedi soir 20 janvier 2018, quand on a amené à Alexandre son plateau repas, Charles a découvert un médicament qui n'était pas destiné à Alexandre. Heureusement que Charles était là pour éviter un éventuel empoisonnement d'Alexandre.

Cela fait beaucoup pour une même personne, tout cela; vous ne trouvez pas ?

Et vous, qu'en pensez-vous ?

A bientôt car ...

A SUIVRE ...



(Grâce à notre vaillant capitaine de bord, Alexandre est sorti de ce mauvais pas. Depuis qu'il est sorti de ce deuxième "Ehpad abattoir", Alexandre a vite guéri
Vive la vie !).


 

mardi 2 janvier 2018

Alexandre tente 2020 pour son centenaire !


Bonjour mes ami-e-s.

Bien. Nous sommes arrivés à franchir 2018. 

Alexandre retient son souffle et va tenter le centenaire en 2020, voire plus.

Lors de son récent examen respiratoire fonctionnel (ci-dessus), alors qu'il n'avait pas eu d'aérosols depuis 2 jours, afin d'éviter les interférences médicamenteuses pouvant fausser les résultats, il avait un rapport VEMS / CVL à 72% (71,81), ce qui exclut toute BPCO (rapport inférieur à 70%).

https://www.spirometrie.fr/les-maladies-pulmonaires/bpco


Alors qu'il avait fait un effort de marche pour se rendre chez le pneumologue, sa saturation en oxygène était à 96%.

Les résistances étant toujours élevées (raw = 0,83 pour une normale à 0,30), nous sommes donc bien en présence d'un asthme. 

De plus, Alexandre ne tousse pas.

Donc, ce n'était pas la peine de garder un appareil à oxygène à la maison pour rien ...


Par ailleurs, la visite chez le cardiologue en septembre dernier 2017 n'a montré aucune insuffisance cardiaque (électrocardiogramme de "jeune homme").



Cela m'a fait plaisir que mes amis Charles et Alexandre commencent si bien l'année 2018.

A bientôt car ...

A SUIVRE ...

 

jeudi 30 novembre 2017

HONTE AU RETOUR D'UN ESCLAVAGE CACHE MAIS CONNU DE CERTAINS !!!

(Fer d'esclaves)
Bonjour mes ami-e-s.

Eh oui, désormais tout se sait et tout le monde peut consulter des archives informantes.

Par exemple le discours du pape François aux parlementaires européens à Strasbourg, il y a juste 3 ans (25 novembre 2014).

Nous devons avouer qu'il ne s'est pas gêné pour dire ce qu'il pensait de l'Europe, c'est-à-dire pas vraiment du bien !

Si nous éliminons toutes les références à Dieu, à la famille traditionnelle, à l'avortement, à l'euthanasie ou à l'Europe non féconde car "grand-mère" (j'ai connu des grands-mères ayant sauvé la vie de leurs petits-enfants, maltraités par leurs parents !), car ce serait discriminer les agnostico-athées (dont je fais partie), ce discours est très intéressant car éclairant :

http://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/leurope/386833-discours-du-pape-francois-au-parlement-europeen/

Par exemple, ce passage :

"De même, il est nécessaire d’affronter ensemble la question migratoire. On ne peut tolérer que la Mer Méditerranée devienne un grand cimetière ! Dans les barques qui arrivent quotidiennement sur les côtes européennes, il y a des hommes et des femmes qui ont besoin d’accueil et d’aide. L’absence d’un soutien réciproque au sein de l’Union Européenne risque d’encourager des solutions particularistes aux problèmes, qui ne tiennent pas compte de la dignité humaine des immigrés, favorisant le travail d’esclave et des tensions sociales continuelles. L’Europe sera en mesure de faire face aux problématiques liées à l’immigration si elle sait proposer avec clarté sa propre identité culturelle et mettre en acte des législations adéquates qui sachent en même temps protéger les droits des citoyens européens et garantir l’accueil des migrants ; si elle sait adopter des politiques justes, courageuses et concrètes qui aident leurs pays d’origine dans le développement sociopolitique et dans la résolution des conflits internes – cause principale de ce phénomène – au lieu des politiques d’intérêt qui accroissent et alimentent ces conflits. Il est nécessaire d’agir sur les causes et non seulement sur les effets."

C'était il y a déjà 3 ans !!!

Nous, les gens, ne savions pas. 

MAIS TOUS LES DIRIGEANTS SAVAIENT, et n'ont rien dit, sauf ce responsable religieux sans armée ni bombe atomique. 

HONTE A CES DIRIGEANTS, qui n'ont réagi que sous la pression médiatique des révélations mondiales d'un marché aux esclaves en Libye.

L'ONU peut s'offusquer, et la France avec elle. Mais tous les dirigeants étaient au courant.

Bravo l'an-humanisme institutionnalisé !

A bientôt car ...

A SUIVRE ...

(Quelle horreur ! Je ne suis pas libre d'aller sous terre comme la taupe ...).


jeudi 26 octobre 2017

Monsieur Emmanuel Macron et la Montagne d'or.

(Miam, que d'or !).
 
Bonjour mes ami-e-s.
 
On dit que c'est devant le mur que l'on reconnaît le maçon.
 
C'est donc devant la montagne que l'on reconnaît le "premier de cordée".
 
Or, en Guyane française, existe un projet pharaonique d'extraction du minerai magique aureus, que l'on trouvait déjà à foison dans le fleuve Pactole de Crésus. On parle de Montagne d'or.
 
https://reporterre.net/Soutenu-par-Macron-Attali-et-Juppe-un-minier-russe-s-apprete-a-saccager-la
 
Monsieur Emmanuel MACRON, le maçon premier de cordée, est arrivé en Guyane française.
 
http://www.20minutes.fr/politique/2158223-20171026-guyane-president-macron-bienvenu
 
Avec monsieur Nicolas HULOT ?
 
Pour prendre une décision.
 
Ce sera donc : "La Bourse ou la Vie". 
 
A bientôt car ...
 
A SUIVRE ...
 
(Résilience dans une nature morte).
 

mercredi 27 septembre 2017

Oligarchie française raciste anti-vieux ?





Bonjour mes ami-e-s.

Actuellement, en France, les retraité-e-s correct-e-s sont dans le collimateur, puisqu'ils-elles seront mis à contribution grâce à l'augmentation de leur CSG et à la non-suppression de leur taxe d'habitation.

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/61901-macron-et-csg-la-future-hausse-de-la-csg 

------

http://www.linternaute.com/argent/impots/1366550-taxe-d-habitation-de-combien-diminuera-votre-impot-en-2018/


Rien de bien révoltant. Encore que, s'ils sont retraité-e-s correct-e-s, c'est qu'ils-elles ont bien travaillé et donc cotisé pour payer la retraite des ancien-ne-s de leur époque, au moment où ils-elles étaient en activité.

Par exemple, j'ai personnellement cotisé à la même caisse autonome que mon papa, et donc contribué à payer sa retraite.

Ce qui ne va plus, c'est quand on découvre que la "Cour du Roi" dépense l'argent public, c'est-à-dire les impôts du peuple français, pour s'envoyer en l'air au Pérou.

http://www.lexpress.fr/actualite/sport/paris-2024-a-lima-la-delegation-francaise-a-depense-1-5-million-d-euros_1947144.html

Car 1,5 millions d'euros / 2 (l'Etat finance à hauteur de 50%) = 750 000 euros "claqués" pour rien.

UNE HONTE ABSOLUE !

Il n'y avait certainement pas beaucoup de retraité-e-s dans cette délégation sportive. Car on est moins performant sur un 100 mètres, handicapé ou non, quand on a un myocarde d'au moins 65 ans, forcément.


Et l'on nous dit haut et fort que certain-e-s Français-e-s sont fainéant-e-s et cyniques ?

Vous connaissez l'histoire de la paille et de la poutre ?

Nous y sommes.

Il y a de quoi descendre dans "la rue" ...

A bientôt car ...



A SUIVRE ...